Echange de savoirs sur les terres sigillées

 

Suite à la visite du Musée Bargoin au mois de mai (lors de la dernière AG de Terres et Potiers d’Auvergne), plusieurs potiers ont souhaité s’intéresser aux modalités de fabrication des vases de Gandaillat (IIe siècle av JC), extraordinaires par la qualité de leur graphisme et du tournage. Après une visite à l’INRAP pour examiner des tessons, au mois de juin, en compagnie de Yann Deberge, archéologue, un échange de savoirs / expérimentation a eu lieu du 21 au 23 août à l’atelier de Marc Enjalbert à Souvigny (Allier).
Les potiers présents ont pu expérimenter les techniques de décors au pinceau fin, avec des réserves, l’engobage avec des argiles dites « sigillées », la cuisson au bois, l’enfumage, etc. Le dernier jours de l’échange, l’équipe de la section « archéologie » du musée Bargoin, menée par sa directrice Marie Beche-Wittman, nous a rejoint pour examiner les premiers résultats. Une première session encourageante qui en appelle d’autres !
Un prochain échange de savoirs aura lieu chez Jean-Jacques Gentil à Blesle (Haute-Loire).
Et tout cela présage une action conjointe avec le musée (construction d’un four, démonstrations, exposition ?) en 2018, à l’occasion des Journées de l’Archéologie ou des Journées du Patrimoine.